La S.C.I.C. H.L.M. Le Toit Forézien

 

Un engagement pour 
une économie sociale et solidaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le statut de Société Coopérative d’Intérêt Collectif a été conçu afin de donner un cadre juridique à:

§                une activité économique,

§                une finalité sociale,

§                un partenariat entre plusieurs personnes morales ou physiques ayant des besoins différents, comme par exemple des locataires, des accédants, des bénévoles, des salariés ou des collectivités locales.

 

La SCIC doit ainsi permettre de dépasser les limites liées au statut associatif, en particulier en matière de capacité de financement et de participation des salariés à l’administration de la société.

 

La SCIC se distingue d’une société commerciale par sa finalité, par la nature des publics concernés et par les conditions dans lesquelles ses activités sont exercées.

 

La SCIC associe plusieurs partenaires réunis en collèges : les salariés de la coopérative, les usagers, les bénévoles, les collectivités publiques, toute personne morale ou physique contribuant à l’activité de la coopérative. Chaque associé dispose d’une voix à l’Assemblée générale, dans le collège auquel il appartient, quel que soit le capital détenu. Un collège détient au maximum 25% des voix et au minimum 10%.

 

La SCIC se présente comme un outil social et économique adapté à un développement local de services à des personnes modestes ou en difficultés, justifiant l’action conjuguée des collectivités locales et territoriales et des acteurs de l’économie sociale.

 

La SCIC est ancrée dans un territoire, ce qui privilégie l’action de proximité et le maillage des acteurs d’un même bassin d’emploi.

La SCIC présente un intérêt collectif et un caractère d'utilité sociale garantis par sa vocation d'organiser, entre acteurs de tous horizons, une pratique de dialogue, de débat démocratique, de formation à la citoyenneté, de prise de décision collective.

La SCIC, conformément à sa vocation d'organisme à but non lucratif, réinvestit ses excédents dans la réalisation de son objet social qui reste prioritairement le logement locatif à loyer modéré.

 

 

La SCIC est administrée par un Conseil d’Administration
composé de 18 membres au maximum élus à l’assemblée générale annuelle
et choisis parmi les sociétaires issus des six collèges.

 

Nos partenaires actuels sont répartis de la façon suivante dans ces six collèges :

 

-         collège salariés ........................................................................................ 1 siège

 

-         collège accédants.................................................................................... 3 sièges

 

-         collège locataires..................................................................................... 3 sièges

 

-         collège collectivités publiques.................................................................... 1 siège

       Saint-Etienne-Métropole

       Communes : Planfoy, St-Jean-Bonnefonds, St-Priest-en-Jarez, la Ricamarie

 

-         collège organismes d’H.L.M., coopératifs ou mutuels................................ 1 siège

       Caisse d’Epargne

       Cogecoop H.L.M.

       Crédit Coopératif

       Crédit Agricole

 

-         collège « autres ».................................................................................... 9 sièges

       Syndicats de locataires (CLCV, CNL, CSF)

       Syndicats de salariés (CGT, FO, CFDT)

       Caisse d’Allocations Familiales

       1% Logement Loire

       Centres sociaux

       particuliers bénévoles intéressés à titre divers

 

Le 31 Janvier 2007, le Conseil d’administration de la S.C.I.C. a désigné
- Son Président : Monsieur Jacky HENRY
Président du Toit Forézien depuis 1991
- Son Directeur Général : Monsieur François ODOUARD
Directeur du Toit Forézien depuis 1979

 

 

 

 

notre mission

 

 

 

 

Offrir un logement de qualité, à moindre coût, à ceux qui ont des difficultés à trouver une solution sur le marché (les ménages modestes dont les plus démunis), et dont le logement, conçu comme un service, permettra l’insertion dans la société et réduira d’autant les inégalités sociales et économiques, sources d’exclusion.

 

Pour cela, nous devons :

 

Ä Développer la mixité sociale et territoriale.

 

Ä Rendre effectif le droit au logement en étant acteur auprès de l’autorité publique en charge de ce droit

 

Ä Réaffirmer le droit au maintien dans les lieux comme valeur positive du « vivre ensemble »

 

Ä Accompagner les parcours résidentiels et la mobilité par le développement de l’offre nouvelle

 

Ä Etre acteur de la lutte contre l’exclusion en favorisant le lien social, condition essentielle à la vie en société

 

Ä Assurer une démarche « qualité du cadre de vie »

 

Ä Placer le locataire au cœur de nos préoccupations en adaptant nos produits et services à la situation familiale, l’âge ou le handicap, avec une volonté de dialogue, de débat démocratique, de formation à la citoyenneté et de prise de décision collective.

 

 

NOS OBJECTIFS

 

 

 

Ä Élaborer le projet stratégique de développement de l’entreprise sur un mode participatif, au sein du conseil d’administration, du comité de direction, et en impliquant les partenaires, le personnel et les locataires.

 

Ä Développer un partenariat par la concertation avec tous les acteurs de l’habitat.

 

Ä Donner un cap et du sens à l’ensemble des projets à engager : déploiement opérationnel du PSP (Plan Stratégique de Patrimoine), PSV (Plan Stratégique de Vieillissement), conventionnement global, intégration de nouveaux collaborateurs.

 

Ä Recenser les projets à venir et se donner des critères stratégiques et opérationnels pour les hiérarchiser et les planifier sur 5 ans.

 

Ä Définir et traduire en termes opérationnels la stratégie et les objectifs visés pour chaque grand métier : maîtrise d’ouvrage, constructeur, gestionnaire, syndic, etc.

 

Ä Concevoir et mettre en place des outils de pilotage – à la fois stratégiques et opérationnels – afin de suivre la réalisation des objectifs en matière de stratégie de développement, de gestion technique et locative, de qualité de service, de gestion de proximité

 

Ä Mettre en œuvre des démarches Qualité telles que l’accompagnement social des locataires, la propreté, la tranquillité, les réclamations des locataires et des accédants par et grâce à la professionnalisation des gardiens d’immeubles, la formation et la qualification des personnels.

 

Ä Fédérer l’encadrement et les équipes autour de cette démarche de services.

 

Ä Reconnaître les efforts et les réussites des salariés et conforter ainsi l’image de l’organisme et de ses équipes – tant en interne qu’en externe.